L’Empire State Building, bâtiment phare de l’efficacité énergétique

Symbole de New York, l’Empire State Building compte parmi les plus célèbres bâtiments administratifs au monde. Au terme d’une importante rénovation énergétique, c’est le premier bâtiment professionnel existant à New York à être distingué, en 2011, par un « LEED Gold ». Les débitmètres à ultrasons non-intrusifs FLUXUS jouent un rôle déterminant pour l’efficacité de l’équipement de climatisation.

« LEED » est l’acronyme de « Leadership in Energy & Environmental Design », un système de classification utilisé dans le monde entier, désignant une construction écologique et durable, développé par l’U.S. Green Building Council (USGBC).

En 2006, à l’occasion du 75ème anniversaire de la célèbre icone du style Art déco, les propriétaires ont décidé de faire subir à l’Empire State Building une rénovation d’envergure et de le hisser au rang de modèle mondial d’efficacité énergétique.

Chauffage et climatisation : les plus énergivores

L’installation de chauffage et de climatisation est le plus gros consommateur d’énergie de l’édifice. L’acquisition des données se fait avec le système de gestion technique des bâtiments Metasys de Johnson Controls. Mais un système de gestion ne peut être meilleur que les données qu’il traite.

L’un des éléments clés de l’importante modernisation de l’installation de chauffage et de climatisation a été la configuration des mesures de consommation d’énergie, qui enregistrent avec précision la puissance de la machine frigorifique modernisée, des pompes et de la distribution d’eau froide. Johnson Controls a choisi les systèmes à ultrasons non-intrusifs FLUXUS Energy.

Plusieurs raisons expliquent ce choix en faveur de FLEXIM. Johnson voulait des systèmes de mesure faciles à installer, mais très précis malgré le peu d’espace qu’offrent typiquement pour le montage les installations frigorifiques, une exiguïté particulièrement marquée dans le cas de l’Empire State Building.

Des conditions de montage difficiles

Malgré le manque de place et les faibles longueurs droites des conduites, l’installation des compteurs d’énergie non-intrusifs n’a pas posé la moindre difficulté. Ils fonctionnent déjà depuis des années et continuent de fournir des données précises et fiables sur les installations frigorifiques. Les données de mesure sont injectées par BACnet dans notre système de gestion technique des bâtiments, ce qui nous permet de surveiller et d’optimiser les flux de chaleur et de froid. En outre, les quantités de chaleur et de froid utilisées par les différents consommateurs du bâtiment sont mesurées avec le FLUXUS Energy. Les systèmes à ultrasons non-intrusifs se sont montrés totalement fiables et parfaitement adaptés au rééquipement car leur installation ne nécessite pas de travaux sur les conduites, donc pas d’interruption de la distribution.

Des objectifs dépassés

Depuis la fin du programme de rénovation, l’ambitieux objectif consistant à économiser 38% d’énergie est dépassé tous les ans, de 16% en 2014. Bill Clinton, l’ex-président des États-Unis et parrain de la Clinton Climate Initiative en sa qualité de fondateur de la William J. Clinton Fondation, a qualifié d’exemplaire le programme de rénovation de l’Empire State Building : « La modernisation réduit les émissions de CO2 et les coûts. Les investissements de ce type contribuent non seulement à rendre notre environnement plus agréable et à créer des emplois, ils sont également rentables et sources d’économies futures. »

 

dispositifs connexes