Puits de forage de Gaz

Puits de forage de Gaz

Selon le type de stockage, lors de l'injection et du soutirage de gaz, la pression peut atteindre plus de 250 bars.

Les instruments de mesure de pression différentielle manquent de précision et de fiabilité. Dû à leur petite reangealbilité, ces instruments sont placés en cascade afin de couvrir toute la plage de mesure, entraînant beaucoup de pertes de charges. Aussi, ils sont sujets à l'usure et à l'encrassement par les hydrates ou les gaz contaminants.

Il en résulte en maintenance excessive associée à des arrêts de production partiels.

Mesurer simplement depuis l'extérieur de la canalisation est donc la meilleure solution.

La mesure acoustique FLEXIM offre une haute précision bidirectionnelle et sur une très large plage de mesure. De plus, un FLUXUS G remplace deux voire plusieurs débitmètres conventionnels. Étant donné que la mesure est non-intrusive, les capteurs ne sont pas affectés par des particules solides en suspensions, les hydrates ou une haute teneur en humidité.

De plus, la mesure non-intrusive ne génère aucune perte de charge et n'a pas d'incidence négative sur l'efficacité énergétique de l'usine.

Exemple d'application au groupe RWE, Kalle, Allemagne

Depuis 1978, la société RWE exploite un réservoir souterrain de gaz naturel à Kalle. Les réservoirs de gaz naturel sont utilisés comme tampons entre les fournisseurs et les consommateurs : ils compensent les fluctuations saisonnières, ainsi que les pics de consommation. La libéralisation du marché européen du gaz a augmenté l'importance du stockage de gaz. La société RWE stocke le gaz dans un réservoir aquifère. Le gaz est injecté par neuf puits dans une couche épaisse de 15 m de grès poreux certains puits atteignent 2100m.  Le gaz est extrait au besoin.

Le réservoir de gaz naturel RWE est relié au réseau gazier européen par trois pipelines. Grâce à eux, le gaz naturel séché et prêt à l'utilisation est introduit dans le réservoir sous une pression d'environ 55 bars. Pendant l'injection, le gaz sous pression peut atteindre 275 bars. Le gaz est retiré sous forme de vapeur saturée et doit être séché et dépressurisé avant d'être renvoyé pour le transport.

Les mesures d'entrées et de sorties du réservoir sont effectuées par des débitmètres étalonnés. Afin de créer un équilibre pour l'ensemble du réservoir, il est nécessaire de surveiller le débit bidirectionnel de chaque tête de puits de manière individuelle. Dans le passé, des débitmètres à orifice étaient généralement utilisés. Toutefois, ils requièrent un entretien intensif et manquent de précision étant donné le grand choix d'écoulement.

La mesure de débit non-intrusive par ultrasons n'a pas ces problèmes.

L'installation simple des capteurs à l'extérieur des conduites ne nécessite pas de travaux sur la conduite ni d'interruption du process. Ils sont donc très appropriés pour le réaménagement. Même pour les nouvelles installations, le non-intrusif reste la meilleure solution, la procédure de mesure est sans entretien et offre des mesures très précises sur une large plage de mesure. De plus, la haute teneur en humidité du gaz naturel à l'extraction n'affecte pas la mesure.

Avantages de la mesure du débit de gaz FLUXUS

  • Mesure de débit précise pour des conduites en acier avec une épaisseur (jusqu'à 22 mm)
  • Mesure fiable sur une large gamme et pour des flux bidirectionnel
  • Mesure non affectée par la teneur en humidité élevée - Totalement résistante à l'usure, peu d'entretien
  • Mesure stable à long terme, aucun étalonnage régulier nécessaire

dispositifs connexes