Craquage Catalytique en Lit Fluide - FCC

Craquage Catalytique en Lit Fluide - FCC

Un craquage catalytique en lit fluide est souvent la pièce maîtresse d'une raffinerie de pétrole. Le processus est conçu pour «craquer» la fraction de gazole lors de la distillation. La fissuration se fait au moyen d'un catalyseur qui se comporte comme un fluide lorsqu'il est aérée avec de la vapeur.

Les matières premières d'alimentation du FCC sont le gazole atmosphérique, les fonds de colonne sous vide ou le gazole de cokéfaction. Ces matières premières sont envoyées à très hautes températures au contact de la vapeur, puis du catalyseur. Ce processus change la structure de la molécule de carbone de la plus lourd à la plus légère. Les produits en sortie du FCC sont pour la plupart les matières premières pour les unités d'alkylation (propylène, l'isobutène, essence, carburant diesel).

Importance & Défis Techniques du débitmètre

Le débit d'alimentation de la FCC (voir n°1 du schéma ci-dessus) doit être indépendant des autres paramètres de fonctionnement (tels que la circulation du catalyseur, la capacité d'alkylation, la compressibilité du gaz, etc.). L'alimentation liquide est la plupart du temps plus chaude.

La mesure d'huile en suspension (voir n°2 du schéma ci-dessus) est un indicateur très important de la façon dont fonctionne le processus de fissuration. Ce liquide est difficile à mesurer car il contient des traces de catalyseur et est très abrasif.

Débitmètres conventionnels et leurs inconvénients

Classiquement, les deux débits de liquides sont mesurés par DP (Pression Différentielle) avec des dispositifs tels que des débitmètres à orifice ou à coins. Cette technologie est sujette à des erreurs de mesure : l'orifice des plaques, au passage du pétrole s'érode et interprète mal le débit. Elles nécessitent aussi un entretien considérable du fait que le liquide pénètre et obstrue les lignes d'impulsion de pression ce qui fausse les mesures. Le nettoyage de ces lignes devient un entretien régulier et peut être dangereux à cause de la haute température du liquide.

La solution FLEXIM

FLEXIM propose la solution pour ce type d'environnement. Un capteur muni du système Wavelnjector, simplement fixé à l'extérieur de la canalisation, permet de n'avoir aucun contact direct avec le fluide et n'est donc pas sujet à l'abrasion ou au colmatage. La mesure reste fiable et précise dans le temps.

 

dispositifs connexes