Injection d'eau de mer

Injection d'eau de mer

Afin d'augmenter la pression du réservoir et d'améliorer le taux de productivité, l'eau de mer est injectée dans le puits. Les quantités d'eau injectées sont contrôlées par des débitmètres et transmis au DCS.

L'injection d'eau se déroule en deux étapes : Les pompes d'appoints aspirent l'eau du réservoir pour créer une pression d'admission d'environ 15 bars afin d’éviter les phénomènes de cavitation pour les pompes d’injection. Dans un second temps, l'injection se fait dans une conduite de 10'' de diamètre (254mm) et de 1'' d'épaisseur (25,4mm) en acier duplex. La pression peut atteindre jusqu'à 300 bars.

Mesurer les taux d'injection avec précision peut s’avérer difficile. La forte pression et la vélocité élevée de l'eau peuvent engendrer une usure rapide des débitmètres traditionnels intrusifs.

Un opérateur européen s'en est rendu compte sur l’une de ses plateformes en Mer du Nord. L’usure sur différents débitmètres au niveau de l'injection d'eau a créé des problèmes de mesure.

Le système de débitmètre non intrusif FLUXUS ADM7907 s'est trouvé être la solution idéale.

L'installation des capteurs sans interruption de la production ne cause aucune perte de charge. Les capteurs n’étant pas en contact avec le fluide, il n'y a pas d'usure.

Ces avantages font de ce système la solution idéale pour la rénovation des installations. Les avantages sont également considérables lors de l’audit de nouvelles installations grâce à son poids faible et aux pertes de charges inexistantes.

Par ailleurs, cet opérateur s’est rendu compte que ses débitmètres FLUXUS requièrent très peu voire aucune maintenance et ne subissent pas de baisse de performance causées par la vitesse et la pression de l'eau injectée.

FLUXUS surmonte les défis suivants :

  • Conduite épaisse de plus de 40 mm (1.58 inch)
  • Matériau de canalisation exotique (Super Duplex)

dispositifs connexes