Mesure du débit de boues activées

Mesure du débit de boues activées

Une station d’épuration de Hesse (Allemagne) traite les eaux usées de 1 800 équivalents-habitants par épuration mécanique et biologique.
Le système mécanique se compose d’un dégrilleur et d’un dessableur circulaire aéré. Le traitement biologique se déroule dans un bassin mixte (étage d’épuration biologique à l’extérieur, bassin clarificateur à l’intérieur). L’azote est éliminé en intermittence par nitrification/dénitrification. Un épaississeur de boues statique est également présent. Dans l’étage d’activation qui suit le bassin clarificateur, les boues activées produites par la croissance des microorganismes se séparent des eaux usées épurées sous l’effet de la durée de présence prolongée et de la force de gravité.

Une partie des boues activées déposées sur le fond du bassin retourne dans l’étage d’épuration biologique. Ces boues recirculées sont mélangées aux eaux usées riches en éléments nutritifs nouvellement arrivées. Le rapport entre le volume des boues recirculées et le volume d’eaux usées entrantes doit toujours respecter une valeur définie, d’où la nécessité de mesurer le débit sur la conduite de recirculation.

L’installation d’un débitmètre magnéto-inductif intrusif, un matériel très courant dans le domaine des eaux usées et de la distribution d’eau, aurait exigé des modifications sur les tuyauteries et, par voie de conséquence, de coûteux travaux de génie civil. L’unique puits sur la conduite de recirculation ne permet pas d’installer de débitmètre magnéto-inductif. En outre, la conduite dans le puits est toujours recouverte d’eau.

La meilleure solution a consisté en un débitmètre à ultrasons non-intrusif FLUXUS fixe, associé à des capteurs non-intrusifs du type de protection IP 68. La pose des capteurs ne nécessite pas de coupe sur la conduite et n’entraîne donc pas d’arrêt de l’exploitation. Même le manque de place dans le puits inondé ne représente pas de difficulté particulière pour le système de mesure de FLEXIM. En effet, les capteurs du type de protection IP68 peuvent rester constamment immergés. Ils délivrent, depuis leur installation, des mesures fiables, utilisées pour la régulation automatique de la pompe de retour.

Avantages

  • Mesure précise et fiable du débit pour la régulation automatique de la pompe
  • Conduite du process optimisée
  • Régulation automatique sûre du débit de recirculation par rapport aux débits d’eaux usées entrants
  • Équipement simple du point de mesure en cours de fonctionnement, sans travaux sur la conduite et sans transformation des tuyauteries existantes
  • Pas de travaux de génie civil ou de puits
  • Capteurs étanches IP68 garantissant des mesures stables à long terme

 

 

dispositifs connexes