Mesure du débit de circulation d'eau de chaudière

Mesure du débit de circulation d'eau de chaudière

L'utilisation des matières premières et de l'énergie est tout autant une exigence pour la conscience écologique qu'au niveau économique, en particulier dans l'industrie chimique. Un bon exemple se trouve dans les process de recyclage de l'acide sulfurique, où les résidus sont incinérés et les déchets résultant de la chaleur sont utilisés pour prévoir la production de vapeur.

Dans ce process, l'énergie thermique obtenue à partir de l'incinérateur par l'intermédiaire des gaz de craquage est envoyée dans une chaudière où l'eau d'alimentation est alors chauffé pour obtenir de la vapeur jusqu'à 16 bar de pression. La vapeur d'eau peut alors être introduite dans le réseau de vapeur de l'ensemble du site et est utilisée pour alimenter d'autres process.

Cependant, il est essentiel de mesurer les débits exacts du circuit de refroidissement de la chaudière afin d'éviter une sous-dépassement de seuil pour un débit donné, ce qui peut conduire à un arrêt de l'usine entière. Précédemment, des débitmètres Vortex étaient installés, mais ils n'étaient pas en mesure de faire face à l'environnement extrêmement exigeant de la température (jusqu'à 260°C), aux sauts de pression ainsi qu'aux débits dynamiques.

Les débitmètres FLUXUS non-intrusif clamp-on de chez FLEXIM se sont avérées être la meilleure alternative. En y combinant le système de fixation haute température WaveInjector pour une mesure précise et fiable depuis l'extérieur de la canalisation, la mesure  est donc totalement indépendante de la pression interne. Une modernisation de la canalisation n'était pas nécessaire lors de l'installation du point de mesure ce qui n'a donc pas engendré d'arrêt process.

Avantages

  • Mesure de débit non-intrusive haute température fiable et précise, aucune perte de charges
  • Aucun risque de fuite
  • Installation simple, aucun travail sur la canalisation, aucun arrêt process
  • Pas de pièce en contact avec le fluide, aucune usure mécanique ni thermique
  • Pas de coût supplémentaire à cause des hautes pressions

dispositifs connexes