Mesure de débit d'huile thermique

Mesure de débit d'huile thermique

Sur un site de production d'Hydroxide de Sodium, une solution aqueuse est chauffée jusqu'à ce que toute l'eau soit évaporée. Chauffé a 320°C, le NaOH fondu est ensuite introduit dans une tour de chute, où il est pulvérisé sur une canalisation et se solidifie en petites gouttelettes lors de sa chute vers le bas de la tour.

Pour éviter que l'hydroxyde de sodium se solidifie dans les canalisations menant à la tour de chute, il faut le chauffer tout le long du chemin. En tant que moyen d'échange thermique pour le chauffage, une huile thermique connue sous le nom Diphyl est utilisé. Afin d'assurer la bonne quantité de chaleur fournie, il est essentiel de suivre le débit du Diphyl à 360°C.

Des plaques à orifices étaient installés avec des capteurs de pression différentielles qui étaient soumis à une usure ainsi qu'à une forte abrasion et devait, de ce fait, être entretenus et remplacés régulièrement. Comme cela impliquait également l'arrêt process ainsi qu'une quantité importante de travail en vidant les tuyaux, l'exploitant de la centrale était à la recherche d'une meilleure solution.

Le débitmètre non-intrusif FLUXUS est la meilleure solution ! En additionnant le système de fixation pour haute température WaveInjector, même les températures extrêmes de plus de 360°C ne sont pas un défi. En outre, comme les capteurs ne sont pas en contact avec le fluide, le système n'est pas soumis à l'usure et la maintenance est réduite à un minimum. Toutefois, le principal argument en faveur de l'opérateur est que les arrêts process appartiennent désormais au passé !

Avantages

  • Pas d'usure et d'abrasion dues à l'huile thermique très visqueux
  • Aucun risque de fuite, pas de pertes de charge
  • Unité de production totalement disponible

dispositifs connexes